Des membres de l’Institution Thérésienne à Rome, Palerme, Rossano Calabro et Catane ont organisé et vécu plusieurs événements commémorant le centenaire de l’approbation pontificale, un jalon qui donnera aussi un sens particulier à des activités déjà habituelles comme la célébration de la Pâque.

Un dénominateur commun des célébrations et des témoignages des membres, est le fait d’avoir souligné que Pedro Poveda avait trouvé chez les premiers chrétiens un modèle de style de vie pour le laïcat en particulier pour son Œuvre.

Rome

Le jeudi 11 janvier, la basilique Sainte Agnès rassemblait les membres, amis, familles et collaborateurs pour l’Eucharistie d’action de grâces. Le cardinal Matteo Zuppi, archevêque de Bologne et président de la Conférence épiscopale espagnole, présidait la célébration. Deux évêques auxiliaires de Rome, Baldassare Reina et Daniele Salera, ainsi que plusieurs prêtres, concélébraient.

Dans son introduction, la directrice de secteur de l’Italie de l’Institution Thérésienne, Paola Palagi, a rappelé que Pedro Poveda avait donné les premiers chrétiens comme modèle pour la vie des membres de l’Institution, en raison de leur témoignage simple et cohérent, de leur vie toute ordinaire dans les aspects extérieurs, mais capable d'être sel et levain, pour répandre la bonne nouvelle du salut. Et elle a ajouté : « Ce n'est donc pas un hasard si nous sommes rassemblés dans cette basilique dédiée à sainte Agnès, qui nous rappelle précisément ces valeurs, cet horizon ».

Le cardinal Zuppi, rappelant dans son homélie les nombreux fruits récoltés au long de ces cent ans, a souligné l'actualité du charisme : il est encore fondamental aujourd'hui d'évangéliser par l'éducation et la culture et de revaloriser le rôle des laïcs et en particulier des femmes.

Il a nommé, avec gratitude et estime, « l'une de ses professeurs d'université et amie, Maria Grazia Mara, et tous les membres de l'Institution Thérésienne qui, du ciel, sont en communion avec nous qui vivons la dimension terrestre ».

Il s'est également attardé sur le binôme latin fortiter in re, suaviter in modo (ferme dans la chose, doux dans la manière) que le père Poveda a commenté dans plusieurs lettres. « C'est un programme de vie toujours actuel qui nous conduit à être les premiers dans l'action, dans la ponctualité, dans le travail, dans le silence, dans le recueillement, dans la dévotion, dans l'étude, dans la charité, dans le service du prochain », a ajouté le cardinal Zuppi. (On peut lire ou télécharger ici l’homélie complète) 

Une chorale accompagnée de divers instruments a animé la célébration, où l’on remarquait aussi la présence de la communauté paroissiale. La chaîne catholique TV2000 a couvert l'événement.

Un moment de rencontre conviviale au siège du secteur d’Italie à Rome a suivi l’Eucharistie.El programa de noticias de Iglesia TV2000 recogió la noticia:

Palerme

À des kilomètres de distance, mais dans l’unité de cœur, l’anniversaire de l’approbation pontificale était célébré aussi le 11 janvier dans cette ville sicilienne.

L’Eucharistie présidée par Mgr Corrado Lorefice, archevêque de Palerme, entouré de plusieurs concélébrants, a été célébrée dans la Chapelle de la Solitude, une église emblématique de la ville.

Entourant les membres AP et ACIT de l’Institution, il y avait des familles, des amis, des autorités et des représentants d’institutions qui voulaient témoigner leur estime et leur affection pour l’IT en partageant la joie de cet anniversaire.

Dans son homélie, monseigneur Lorefice a souligné combien les textes de Poveda étaient pleins de la Parole de Dieu et il a répété plusieurs fois, comme une exhortation : « jusqu’à ce que le Christ soit formé en vous », l’une des affirmations du saint de Guadix.

Lors de la prière universelle, on a prié pour la paix, pour les familles, pour les membres, parents et amis décédés, qui célébraient sans doute ce centenaire dans le ciel.

Dans le cœur du centre de Palerme, le palais Francavilla, la fête a suivi l’Eucharistie avec un gâteau d’anniversaire inclus.

Catane

Les membres de l'IT à Catane se sont unis par la prière le 11 janvier lors de la commémoration du centenaire et quelques jours plus tard, le 14 janvier, lors de l'eucharistie matinale célébrée au couvent des Carmélites.

Rossano

La cathédrale Très-Sainte-Vierge-Marie-Acheiropoïète de Rossano a accueilli le jeudi 11 janvier 2024 le groupe qui célébrait l'Eucharistie présidée par Mgr Maurizio Aloise, évêque du diocèse.

« Vivez dans le monde comme sel, levain et lumière », a exhorté l'évêque dans son homélie, « parce que la rencontre avec un membre de l’IT doit donner du goût à la vie des autres ». Il a invité les membres de l’IT à considérer que le centenaire n'est pas un point d'arrivée mais une base pour un nouveau départ, avec un nouvel élan.

Après l'Eucharistie, la rencontre s'est poursuivie par un moment musical au cours duquel la soprano Maria Teresa Campana, accompagnée au piano par Giovanni Romano, a interprété plusieurs pièces mariales.

L'Institution Thérésienne est présente dans l'archidiocèse de Rossano Cariati depuis 1950. En 1951 a été créé l'Institut d'Enseignement Saint Pie X, que l'IT a dirigé jusqu'en 1979. De nombreux anciens élèves du centre ont participé à l'événement, ainsi que des amis, des parents et des sympathisants de l'IT.

EDans cette ville, la présence de l’IT se poursuit aujourd'hui avec les membres AP et ACIT et à travers les entités juridiques Istituzione Teresiana Italia et Centro Povera, qui promeut l'organisation de volontariat Insieme.

 

IT Italie.
Équipe de traduction IT

 

 

  

Publié en Nouvelles clicdedito